Le 18 mai, Benjamin Didier Banlock, le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football, a démissionné de ses fonctions. Un départ qui couvait en réalité depuis plusieurs mois.

Depuis près de cinq ans, il était l’un des hommes de confiance de Samuel Eto’o. Le 18 mai, Benjamin Didier Banlock a donc surpris en annonçant sa démission avec fracas. « La Fédération camerounaise de football [Fecafoot] n’est pas en phase avec le projet qui vous a porté à la tête de cette fédération, écrit-il en s’adressant à l’ex-footballeur. Une administration de progrès ne peut se réduire à la “danseuse du président” qui semble être votre seule volonté. » Cette sortie abondamment commentée marque une rupture amorcée depuis quelques mois déjà.